Cette semaine

Les sorties



Les autres albums

  • I Look To You (2009)
  • Chroniques

    Tous les news » Whitney Houston 'I Look To You' l'histoire de son nouvel album...

    19 Septembre 2009

    Vingt-cinq ans apr?s la sortie de son premier album, d?sormais incontournable, Whitney Houston est une superstar, une l?gende, une ic?ne. Ses 140 millions d?albums vendus dans le monde font de la chanteuse l?une des artistes f?minines les plus vendues de tous les temps. Des artistes telles que Mariah Carey, Christina Aguilera, Jennifer Hudson, ou Leona Lewis la citent comme influence, et l?ann?e derni?re le magazine Rolling Stone l?a compt?e parmi les "100 plus grands chanteurs de tous les temps".

    Mais quand Clive Davis, actuellement directeur de la cr?ation chez Sony Music Entertainment, son mentor de toujours, lui a propos? d?enregistrer son nouvel album depuis "Just Whitney" en 2002, elle ne pensait pas vouloir reprendre sa carri?re.

    "Quand Clive m?a appel?e pour savoir si j??tais pr?te, je lui ai demand??: ??Pr?te pour quoi????, se rappelle-t-elle. "Je n?aimais pas vraiment la tournure que prenait l?industrie du disque ni la musique du moment.?Quand je voyais les clips de la plupart des artistes f?minines je me disais qu?il ?tait hors de question que je fasse cela. J?ai grandi dans le monde de la musique, dans le gospel, et je comptais bien rester telle que les gens m?ont toujours aim?e".

    "Ma carri?re et ma vie ont ?volu? tr?s vite", continue-t-elle. "A ce moment-l? je venais d?avoir 40 ans, et tout ce que je voulais c??tait jouer mon r?le de m?re et mener une vie tranquille."

    Mais heureusement Clive Davis a insist?, et presque trois ans plus tard le remarquable "I look to you" (Jive Epic/Sony Music - sortie le 31 aout 2009) voyait le jour. Sur ce nouvel album, elle s?est entour?e de compositeurs et de producteurs parmi les plus en vue de la pop et du R&B (notamment R. Kelly, David Foster, Akon, Stargate, Alicia Keys and Swizz Beatz). Le r?sultat?? Des chansons puissantes et passionn?es ? l?image de la voix mythique de la diva. L?album s?articule autour d?un message fort?: la survie et la pers?v?rance, des th?mes qui refl?tent les dures le?ons tir?es de son exp?rience face aux grands d?fis personnels qu?elle a d? relever ces derni?res ann?es.

    "Nothin? But Love", une chanson entra?nante aux rythmes dance et groove produite par Fernando Garibay (qui travaille ?galement avec Britney Spears et Lady Gaga), avait une place particuli?re au sein du projet. "S?il y a une chose que je voulais dire apr?s toutes les ?preuves que j?ai travers?es, c?est que je ne ressens que de l?amour, en toutes circonstances. Peut-?tre que cela me vient de mon ?ducation, ou que j?en ?tais arriv?e ? un point o? je pouvais laisser les choses derri?re moi et aller de l?avant."

    Clive Davis, le coproducteur de l?album, a fait ?couter ? Whitney la composition "I look to?you" ?crite par R. Kelly, et m?me si elle ne savait encore pas tout, sa r?action a ?t? imm?diate. "Ce qui m?a plu dans cette chanson, c?est qu?elle ?tait tr?s courte et douce", raconte Whitney. "Puis je suis all?e ? Chicago, et Robert m?a dit qu?il restait encore un couplet et le pont ? ?crire?! Il ?tait avec moi au studio et a ?crit le deuxi?me couplet avec une facilit? d?concertante. Il a ferm? les yeux, nous ?tions plus ou moins l?un contre l?autre. Je priais tandis qu?il chantait, et les mots venaient tous seuls."

    C?est de cette chanson qu?est n?e l?id?e du titre de l?album, et Whitney loue Clive Davis d?avoir su voir le sens que les paroles prendraient pour elle. "Quand il a entendu ??I look to you??, il a su qu?avec mes racines gospel cette chanson ?tait pour moi"

    Whitney Houston et Clive Davis se connaissent depuis 1983, date ? laquelle il a sign? la jeune artiste chez Arista Records. Il a supervis? la r?alisation et la promotion de son premier album, "Whitney Houston", qui s?est vendu ? 13 millions d?exemplaires. Apr?s toutes ces ann?es, ils sont si proches qu?elle le consid?re comme "son p?re dans le m?tier".

    "Clive et moi travaillons ensemble", dit-elle. "Il est toujours passionn? par la musique, les paroles, les m?lodies. C?est l?un des derniers aujourd?hui ? encore avoir le don de savoir pour quelle voix est faite une chanson. Clive sait voir plus loin que le caract?re, il voit le fond de la personne, ses motivations profondes."

    "Je suis tellement heureux de retrouver Whitney", ajoute le producteur. "Cet album est l?un des plus beaux d?fis que j?ai jamais eu ? relever, et quoi qu?il arrive, je sais qu?il est unique. La musique de Whitney va une fois de plus toucher des millions de personnes ? travers le monde pour longtemps."

    Malgr? quelques chansons solides, Whitney n??tait pas s?re d?avoir trouv? la direction qu?elle cherchait. Etonnamment, c?est le morceau le plus l?ger de "I look to you" ? "Million dollar bill", un titre insouciant aux accents disco ??qu?elle a vu comme un tournant.

    "Pour ce titre, j?ai travaill? avec Alicia Keys", explique-t-elle. "C??tait s?rement le morceau le plus amusant ? enregistrer, mais j?avais aussi l?impression de travailler avec quelqu?un qui me comprenait, de qui je me sentais proche en tant que chanteuse. C?est l? que j?ai senti que tout prenait forme, que l?album serait tel que je l?avais voulu, et qu?il ?tait presque termin?, au bout de deux ans et demi de travail. "

    Akon, une autre star du 21?me si?cle, accompagne la chanteuse sur "Like I never left". Elle raconte que le chanteur ?tait l?ic?ne de sa fille, Bobbi Kristina, et de ses amis. "Ils avaient tous ses chansons comme sonnerie de t?l?phone portable", dit-elle. Whitney dit aimer le son "des ?les" du jeune chanteur, et ajoute que lorsqu?elle a entendu "Like I never left", elle a pens? que cela ferait un bon titre pour un de ses albums.

    La s?ance d?enregistrement de la ballade " I didn?t know my own strength ", compos?e par Diane Warren, reste sans doute la plus m?morable. Pour cette chanson, l?artiste retrouvait le producteur David Foster, avec qui elle avait travaill? sur l?inoubliable bande originale de?Bodyguard en 1992, l?un des albums les plus vendus de l?histoire du disque. La maison de Foster a ?t? d?truite dans les incendies de Malibu de 2007, et quand la chanteuse est venue enregistrer, il travaillait depuis un petit appartement.

    "J?enregistrais dans un bureau ? c?t? de la salle de bain, il y avait des draps qui s?chaient ? c?t? du micro ",?raconte-t-elle. " Rien ? voir avec "I will always love you", dans un studio magnifique, ou "I learned from the best", dans la splendide maison de David. Mais quand je me suis ?cout?e, ma voix ?tait sinc?re, passionn?e, ce qui n?est pas ?vident quand on enregistre ? c?t? de la salle de bain?! Je ne pensais pas qu?? moi", continue-t-elle. "Je pensais aux gens, ? leurs probl?mes. Je pensais au fait de devenir m?re c?libataire, je pensais ? ma m?re, ? ma cousine Dionne, ? ma belle-s?ur. Aux gens et ? leurs maladies, ? ceux qui triomphent de l?adversit?. La simplicit? et la force qui ont ?man? de mon chant m?ont fait sentir l??motion que cette chanson pouvait transmettre ? de nombreuses personnes"

    L?une des meilleures surprises de l?album est d?entendre Whitney Houston renouer avec la piste de danse, avec des chansons au tempo rapide, joyeuses et tout en finesse. Ainsi, l?unique reprise de l?album, l?immortelle "A song for you" de Leon Russell, qui a d?j? ?t? enregistr?e par des pointures telles que Ray Charles, The Carpenter ou encore Donny Hathaway, s?ouvre sur un rythme traditionnel et ?l?gant, pour finir en une irr?sistible explosion festive et dansante.

    Si la chanteuse avoue avoir aim? faire revivre cette facette de sa musique, son c?ur penchera toujours pour les chansons plus lentes et pleines d??motion. ?"J?aime les chansons qui bougent, mais c?est dans les ballades que je suis le plus moi-m?me??, r?v?le-t-elle. "Une ballade me va droit au c?ur, je la comprends intimement. "

    Par dessus tout, Whitney Houston se voit comme un maillon de la cha?ne de la tradition du chant, et con?oit ce dernier opus comme une forme de continuation de la musique dans laquelle elle a ?t? ?lev?e. "J?esp?re que l?on entend la tradition du gospel dans ma voix?? c?est-?-dire mon ?me?? et que ceux qui viendront apr?s moi l?entendront et le ressentiront. "

    Karl BERNIER

     

     

    Vos réactions (nombre de commentaire(s) : 0)  

    *
    Code image (a ressaisir) : *
    Commentaire *

     


    Contact - Qui sommes nous ? - Chroniques - News - Les liens - Plan