Plus d'infos

Style

Chanson

Tracklist

1/ Confettis
2/ Rendez-vous
3/ Weiss nid was es isch
4/ Dimanche en d?cembre
5/ (I cry at) Commercials
6/ Voyage
7/ Solitaires
8/ Pas d?plu
9/ Charly
10/ Eldorado
11/ Zr?gg zu mir

Date de sortie

Avril 2007

Label

Barclay

Site officiel

www.stepha...


Un commentaire?


Interview

  • 02/04/2007
  • Les autres albums

  • Hotels: Stephan Eicher's Favourites (2008)
  • Eldorado (2007)
  • Louanges (2004)
  • Engelberg (1998)
  • A découvrir


    Arno
    Jus de box


    Jil Caplan
    Derri?re la porte


    Marianne Feder
    Toi Mon Indien

    Liste chroniques » Chanson » Stephan Eicher - Eldorado

    chroniqué le 26 Mars 2007
    Certains traversent l?Atlantique ? la rame, d?autres par avion supersonique, Stephan Eicher lui, fait cette travers?e ? la nage. Il lui aura fallu trois ans, apr?s un circuit et une vir?e en voiture taxi sur le vieux continent du nord au sud, pour mettre les pieds sur les plages des Am?riques avec ? Eldorado ?.

    On le croyait coul?, d?boussol? en capitaine abandonn? par le syst?me qui ne reconna?t plus les siens et la valeur de leur travail. Lan?ant des messages ? la mer pour trouver la bonne vague et l?inspiration. Notre Robinson Cruso? un peu ?chou? sur le rivage apr?s tant d?efforts (remerci? par Virgin) et de multiples projets (tourn?e solo avec un ordinateur, reprise de Brassens) : trouve le moyen d?accueillir l?auditeur dans une cabane bien ficel?e.

    Bref : un nouvel opus de grand standing sans enluminures charg?es aux murs. A l??tonnement g?n?ral, il r?ussit encore ? surprendre et beaucoup mieux ? retrouver la lumi?re de ses meilleurs albums en se r?inventant un style. ? Eldorado ? est n? dans le silence de la nuit, quand il faut jouer ? l??conomie, utiliser le calme et se servir de la s?r?nit? de l?obscurit?. C?est aussi la rencontre avec Fr?d?ric Lo (Daniel Darc) qui donne la couleur et le ton de l?album pour sa partie ? fran?aise ?. R?ussissant merveilleusement ? garantir un ? son Eicher ? : m?langeant au besoin l??lectronique et l?organique, une instrumentation des grands espaces sur un timbre poste de microprocesseur, les guitares bluesy et la batterie feutr?e. Des titres jazzy en bernois (le magnifique ? Charly ?) jusqu?au touchant ? I cry (at Commercial) ?, Eicher est polyphonique et polyglotte. La pr?sence de Paul Niehaus (le pedal steel de Lambchop) et Martin Wenk (la trompette de Calexico) rajoute une touche chromatique ? cette atmosph?re l?g?re et romantique.

    Cette renaissance artistique passe aussi par quelques nouvelles t?tes comme Rapha?l, Micka?l Furnon (Mickey 3D) ou le romancier Martin Suter et d?autres compagnons de route du Suisse, toujours fid?les au poste comme Reyn ou Philippe Djian, pr?sent depuis des lustres maintenant, qui se permet m?me le luxe de composer un titre : parole et musique s?intitulant ? Pas D?plu ?, qui nous rappelle le temps de ? My Place ?.

    ?Confettis ? magnifique chanson qui br?le les l?vres et la voix d?Eicher avec son banjo de far-west en surprendra plus d?un, ? Voyage ? ou ? Rendez-Vous ? compl?tent ces 11 chansons. Pas besoin d?en rajouter. Un peu moins de 40 minutes de bonheur. Il sait o? il va, il sait o? il nous emm?ne ? grand voile : dans une sorte d?Am?rique parfaite. On a tant critiqu? ce chanteur et ce continent pour ne pas applaudir ? la (re)d?couverte de ces territoires oubli?s et pourtant si f?eriques.

    Chanson / Chronique par Pierre DERENSY

     

     

    Vos réactions (nombre de commentaire(s) : 1)  

    benj le 24 Août 2008

    dans confettis ,est ce que mr Eicher parle ? Dieu? en l ?coutant c est la premi?re impression que ca m as fait et ca ma fait pas que ca... non s?rieux quelqu un sait???
    *
    Code image (a ressaisir) : *
    Commentaire *

     


    Contact - Qui sommes nous ? - Chroniques - News - Les liens - Plan